LES GREFFES OSSEUSES

Principe de la greffe osseuse dentaire

Lorsqu’une ou plusieurs dents ont été perdues ou extraites, les racines n’alimentent plus l’os de la mâchoire et finissent par se rétracter. On parle alors de résorption de l’os qui, au fil du temps, va diminuer de plus en plus tant en densité qu’en hauteur. Si cette diminution est trop importante et ne peut donc plus accueillir un implant dentaire avec des conditions suffisantes, une greffe osseuse dentaire sera nécessaire. Si l’os n’a pas ou plus les caractéristiques requises pour y poser un implant dentaire, la greffe osseuse permettra d’augmenter la réussite de la pose. Dans certains cas, la greffe osseuse et la pose d’implants dentaires peuvent simultanément. Cependant, si le manque d’os est plus important, la correction osseuse est réalisée dans un premier temps, puis l’implant dentaire est posé environ 6 mois plus tard, temps nécessaire à la consolidation de l’os et à la bonne cicatrisation.

Les greffes osseuses

TECHNIQUES

Le Docteur David Guenassia et son équipe procèdent d’abord à une phase de diagnostic. Premièrement, ils évalueront précisément la quantité et la qualité de l’os au niveau de la zone d’implant à partir d’une radiographie en 3D de votre mâchoire pour estimer l’insuffisance en volume et densité et décider de la chirurgie pré-implantaire à pratiquer. En fonction de la nature du manque, en termes de densité et épaisseur, et selon la technique choisie pour ce faire, tout en vous assurant le moins de douleur possible, l’équipe médicale optera pour la meilleure solution.

D.Guenassia-Les_greffes_osseuses_01

Les greffes osseuses

TROIS TECHNIQUES PRINCIPALES

Une greffe osseuse dentaire est nécessaire afin que la hauteur et l’épaisseur osseuses soient suffisantes pour la pose d’un implant. Elle peut être pratiquée lors de l’extraction d’une dent à remplacer, environ 3 à 6 mois au préalable ou pendant la pose d’un implant dentaire. Trois techniques principales sont employées:

  • Le comblement osseux post-extractionnel : après extraction de la dent, le Docteur Guenassia comblera la cavité avec un biomatériau pour que l’os se régénère. Après 3 ou 4 mois, la pose de l’implant dentaire sera effectuée dans des conditions favorables.
  • Le sinus lift : lorsqu’on doit remplacer une dent au niveau de la mâchoire supérieure, l’on peut profiter de la présence de la cavité sinusale pour augmenter le volume osseux. Le chirurgien-dentiste élève le plancher sinusien et comble la cavité ainsi créée par un substitut osseux ; ce biomatériau va soutenir la membrane dans la position souhaitée et permettre aux cellules osseuses de reformer suffisamment d’os pour l’implant. Cette technique concerne uniquement le remplacement des molaires et prémolaires du maxillaire.
  • La greffe osseuse pré-implantaire : cette technique permet d’augmenter de façon chirurgicale un volume osseux trop faible pour la pose d’un implant, en hauteur comme en épaisseur et ce, quel que soit le secteur de la dentition. Il s’agit d’une autogreffe, c’est-à-dire avec prélèvement sur le patient, ou à une greffe allogène. La gencive est incisée pour que le greffon soit fixé.

Les greffes osseuses

TYPES DE GREFFONS

Plusieurs types de greffes dentaires peuvent être envisagés, et ce, selon la densité, l’état et la capacité de votre os à recevoir ou non un implant dentaire.  Si le greffon est prélevé sur le patient, il s’agit d’une greffe autogène, si au contraire il s’agit d’un os issu d’un donneur, on parlera de greffe allogène. En dernier lieu, la greffe peut être effectué à partir d’un greffon d’origine synthétique, un biomatériau.

Dans le cas d’une greffe osseuse autogène, l’os du patient est prélevé à un autre endroit sur son corps puis greffé à sa mâchoire. Si la quantité d’os nécessaire n’est pas trop importante, le prélèvement peut se faire au niveau du menton ou encore sur la branche montante de la mandibule, qui se situe derrière la dernière molaire inférieure. Le prélèvement osseux intraoral est préférable, car le temps de la chirurgie est réduit et il n’y a pas de cicatrice apparente.

En cas de greffe allogène, le greffon provient d’un donneur externe prélevé sur une personne ayant subi une chirurgie durant laquelle de l’os lui a été retiré. L’os donné subit des tests de dépistage et est traité d’une façon à empêcher tous risques de transmission de maladie.

Après la greffe, le corps crée de nouvelles cellules osseuses de l’os de la mâchoire dans la région où le greffon se situe, au point qu’elles remplacent petit à petit le greffon jusqu’à sa résorption complète.

Pour pallier au fait qu’une faible perte osseuse se produit durant le processus, le greffon qui est installé est toujours un peu plus gros que l’os à régénérer afin d’arriver à un volume osseux final adéquat. 

Les greffes osseuses

PRIX ET REMBOURSEMENT DE LA GREFFE OSSEUSE

Le prix d’une greffe osseuse est ajouté à celui d’un implant et est calculé selon le diagnostic effectué par notre équipe médicale. Cet acte préalable est hors nomenclature, ce qui signifie qu’il ne fait pas l’objet d’une prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie. En revanche, certaines mutuelles et complémentaires de santé peuvent prendre en charge le coût de la greffe osseuse. Le prix d’un implant dentaire dépend d’un grand nombre de facteurs, incluant le type d’implant dentaire et la procédure, le nombre de dents , vous devez remplacer et lesquelles ainsi que le nombre d’implants doivent être posés pour supporter ces dents.

Nous vous offrons au cabinet dentaire la possibilité de recourir à un financement en toute confiance avec notre partenaire privilégié pour procéder au remboursement de votre greffe osseuse et implant dentaire. 

PRENEZ RENDEZ-VOUS
avec le Docteur David Guenassia.