PARODONTOLOGIE ET LA MALADIE PARODONTALE

La parodontologie, un véritable remède à ce problème de santé publique

La plaque dentaire s’installe peu à peu et en permanence, adhérant aux dents et pouvant entraîner peu à peu une gêne et des maladies parodontales, jusqu’au déchaussement. Cette pathologie peut être stabilisée si au quotidien le patient a une hygiène minutieuse, mais elle ne se guérit pas, c’est pourquoi un détartrage régulier dans votre centre dentaire est indispensable.

Parodontologie et maladie parodontale

Qu’est-ce que la maladie parodontale ?

La maladie parodontale est une infection bactérienne, due au trop grand nombre de microbes présents, qui affectent et détruisent les tissus de la gencive, attaquant ainsi les fibres d’attachement qui supportent les dents et l’os. Cette maladie est souvent appelée déchaussement et demande la plus grande vigilance et un traitement attentif et régulier. 

C’est une maladie qui peut s’avérer lente et avancer pendant plusieurs années en continu. Elle peut ne toucher que quelques dents au début puis plusieurs avec une avancée accélérée. Une hygiène bucco-dentaire est indispensable , mais aussi une visite régulière à votre cabinet dentaire pour un soin de détartrage.

Lorsque la consultation s’impose, votre praticien effectuera un examen clinique afin de faire un état des lieux de la gencive et connaître l’état de l’inflammation, vérifier l’état des dents afin de détecter les éventuelles caries et enfin en cas de poches parodontales pour lesquelles il mesurera la profondeur. À partir de cet examen complet, un plan de traitement sera choisi pour traiter la maladie parodontale : un détartrage classique par ultra-sons ou par instruments manuels ou un soin plus spécifique pourra être nécessaire. 

Parodontologie et maladie parodontale

Quel traitement ?

La parodontologie concerne la discipline de la prévention des maladies parodontales, depuis leur diagnostic jusqu’à leur traitement. Il s’agit d’une pratique très spécifique qui mobilise des connaissances et une expérience  spécialisées. Le détartrage puis polissage consistent en un traitement rigoureux des racines afin d’en éliminer la plaque dentaire lors d’une séance d’une durée de 45 minutes. 

Ce soin a pour objectif de diminuer l’inflammation et le saignement des gencives, entraînés par le dépôt de la plaque dentaire. C’est un traitement qui peut suffire à stabiliser l’état parodontal de la dentition du patient dans les formes précoces ou modérées de la maladie parodontale.

En cas de poches parodontales résistantes, notre équipe médicale saura vous proposer un traitement chirurgical adapté à des gencives trop volumineuses ou rétractées pour pallier tout risque supplémentaire de maladies parodontales.

À l’occasion de cette intervention chirurgicale, l’objectif est d’avoir un meilleur accès au tartre qui persiste le long des racines dentaires pour éviter, sur le long terme, le déchaussement des dents. Ce traitement est souvent nécessaire si les molaires sont atteintes. Ces soins permettent également de traiter l’os en cas de besoin, seul votre praticien saura vous indiquer si cela est nécessaire ou non.

Parodontologie et maladie parodontale

Les symptômes de la maladie parodontale

Le premier indice que l’on peut observer lors d’une maladie parodontale est le saignement de la gencive ou gingivite lors du brossage des dents ou lors de la  mastication. La rétractation des gencives est également un signe de maladie parodontale et l’espacement modifié entre les dents, que ce soit la perte, la création ou l’augmentation de l’espace. Enfin, le stade ultime est le déchaussement pouvant entraîner la perte d’une ou de plusieurs dents.

Certains facteurs sont plus ou moins aggravants et influencent l’évolution de la maladie parodontale comme le tabac qui perturbe la cicatrisation lors des traitements éventuels et fragilise la dentition, le stress, les dérèglements hormonaux et enfin, certains facteurs héréditaires. 

Parodontologie et maladie parodontale

Le prix d’un traitement parodontal

Le prix d’un traitement en parodontologie n’est soumis qu’au choix du chirurgien-dentiste. Cependant, quatre actes de parodontologie sont remboursés à 70% du tarif de convention par la Sécurité Sociale : sont concernés par ce remboursement le détartrage complet sus et sous-gingival (dans la limite de deux séances maximum par an), les attelles de contention, les attelles métalliques et les ligatures métalliques.

Certaines mutuelles santé prennent toutefois en charge les frais liés à la parodontologie. Elles peuvent autant rembourser les actes pris en charge par la Sécurité sociale que les actes « non remboursables ». Toutefois, la majeure partie des mutuelles prennent en charge les soins de parodontologie sous forme forfaitaire.

PRENEZ RENDEZ-VOUS
avec le Docteur David Guenassia.